tricot

TRICOTI TRICOTA

Nonette a dit :  » Je porterai mon pull pendant 500 ans. » Je doute qu’il tienne jusque là. Mais quelle fierté ! J’avoue être tout de même véritablement satisfaite que ma progéniture daigne encore porter mes créations.

J’ai appris à tricoter à 6 ans, avec ma mère et ma nourrice. Elle était aussi ma voisine, une ancienne mercière à la retraite. J’aimais ces moments passés chez elle, la lumière y était douce, la maison calme, et j’y passais des instants simples, à jouer dans le jardin, à faire des pyramides de cartes, ou des pompons en laine. Je me souviens de l’odeur du vinaigre qu’elle mettait sur mes piqûres d’orties, de son tablier à fleurs, des œufs cocotte à la crème normande et du camembert coulant au déjeuner, des dragées qu’elle cachait dans son placard dans une jolie boîte en porcelaine.

Il y a eu des phases où le tricot a déserté, mais il est revenu assez fortement quand j’ai été enceinte de mon premier bébé. J’ai repris avec Phildar, qui m’a accompagné longtemps, dans les modèles et dans la laine. Et depuis peu j’ai découvert les designeuses, la laine en écheveau..

Voici donc le dernier tombé de mes aiguilles. Le Marieke de along avec Anna, dont j’adore le travail. Je l’ai tricoté en nord de drops, qui fut très agréable , assez fluide et légère, tout en restant chaude. Fifille certifie qu’elle ne pique pas.

https://www.boutique-kalidou.fr/boutiquelignenord.php

J’espère que ces petits articles tricots vous plairont.

A très vite.

Caro

8 commentaires sur “TRICOTI TRICOTA

Laisser un commentaire